En tant que danseuse classique amatrice depuis l'âge de 3 ans, je suis passionnée par le monde de la danse, cet art qui favorise la bien-être physique et mental. Danser, c'est prendre conscience de son corps, créer un lien vivant entre la terre et le ciel...

 

Je côtoie régulièrement les danseurs (débutants, amateurs, professionnels...), de près et de loin, dans les école de danse, les associations et sur scène. 

Ma spécialisation en "sophrologie et sport" auprès de l'Institut de Formation à la Sophrologie, me permet de proposer des accompagnements adaptés et personnalisés aux besoins des sportifs, et notamment des danseurs. 

La sophrologie et l'hypnose sont des outils formidables pour accompagner les danseurs dans les périodes d’entraînement, d’auditions, de représentations, de récupération d'arrêt ou reprise suite à une blessure, voir même de préparation à la reconversion en fin de carrière.

En effet le stress, l’anxiété et les douleurs, font souvent partie du quotidien des danseurs cherchant sans cesse à évoluer dans leur art. Grâce à la sophrologie et l'hypnose, il est  possible de mettre en place des mécanismes pour aider à mieux les gérer. 

 

La respiration :

Elle désamorce les émotions négatives. Les trois respirations : abdominale, thoracique et complète permettent au danseur de prendre conscience du mouvement de sa respiration dans tout son corps. La performance physique demandée au danseur est intense, les différents exercices respiratoires permettent de bien se relaxer physiquement et mentalement, chasser la fatigue, oxygéner davantage le cerveau et les muscles,  faciliter le lâcher-prise et améliorer la récupération (lors d’une journée de répétitions ou entre deux tableaux à l’occasion d’un spectacle). L'objectif du sportif est d'atteindre un niveau optimal d'activation (un équilibre entre le niveau de stress et de performance).

La détente musculaire :

Les mouvements doux, associés à la respiration, sont effectués en pleine conscience, en utilisant des images positives et ou des mouvements de la chorégraphie.

Cette technique permet au danseur de mieux visualiser le mouvement mentalement, prendre conscience des tensions musculaires pour mieux les relâcher et  détendre ce corps si souvent poussé à l’extrême. 

Certains exercices permettent de renforcer l'ancrage au sol (les talons qui repoussent le sol), la verticalité du corps pour mieux ouvrir les portes vers les sensations de liberté tant recherchées en danse. 

La visualisation :

Apprendre une chorégraphie en la répétant plusieurs fois nécessite beaucoup d’efforts physiques. Reproduire mentalement une chorégraphie permet ainsi de ménager le corps.

Grâce à la préparation mentale (protocole de 8 séances environ) la sophrologie aidera le cerveau à se conditionner pour le jour J, en se projetant et en visualisant positivement la performance sur scène ou sa vie "d'après danseur" en fin de carrière ; ainsi le danseur se débarrasse de ses pensées négatives, gagne en sérénité et confiance .

La visualisation fait appel à tous les sens, elle permet par exemple de développer la mémoire, stimuler la concentration, installer une meilleure connaissance du schéma corporel, booster la confiance en soi...

 

L'hypnose, un peu de la même manière que la sophrologie, permet de déprogrammer les émotions négatives limitant la performance, lever les blocages émotionnels ou se libérer d'un mauvais souvenir pour danser sereinement et en pleine conscience du mouvement.

Elle permet, grâce à un relâchement plus profond du corps physique, de se connecter plus facilement à son inconscient pour chasser les peurs, les freins et reprendre le contrôle de soi. 

L'auto-hypnose et l' ancrage sont des clés précieuses dont le danseur dispose à n'importe quel moment de la journée ou de la représentation pour gérer son stress, retrouver rapidement un état de sérénité et de confiance, un peu comme s'il lui était possible de créer sa propre bulle ressourçante. 

danse classique ballet sophrologie hypnose bordeaux
Retrouvez ma plaquette pour l'accompagnement des danseurs :
Danseurs Danse preparation mentale sophrologie hypnose bordeaux

 

Durant le confinement lié au COVID, je vous ai proposé accompagnement en Visio et des exercices de sophrologie que vous pouvez retrouver sur YouTube.

Quelques outils simples pour vous aider à :

- continuer à "danser dans votre tête" 

- vous préparer mentalement à la reprise

- gérer vos émotions (colère, angoisses, doutes...) pour ne pas se laisser envahir...

- booster vos capacités (confiance, estime, vitalité, motivation...) et libérer des hormones positives - stimuler votre mental (concentration, mémorisation..) pour garder une tête saine, et votre métabolisme,

 

 

Retrouvez les vidéos sur le lien suivant :

 

Ou retrouvez moi sur : https://www.dansesaveclaplume.com/a-la-barre/1104488-cours-de-danse-en-ligne-pilates-en-direct-comment-sentrainer-quand-les-ecoles-de-danse-sont-fermees/

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202020-04
  • Exercices Sophrologie gratuits Danseurs danseuses danse classique stress angoisses préparation menta

Retrouvez ici l'intégralité de l'article paru sur le blog de mon partenaire Balletto Dance Shop le 5/02/2021 :

"Marie, Sophrologue passionnée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Originaire des Yvelines, après une carrière dans les ressources humaines et la formation, c’est dans la région de Bordeaux qu’elle s’installe en 2014 avec son mari et sa fille de 8 ans. C’est ici qu’elle a souhaité prendre un virage professionnel et devenir Sophrologue et Hypnothérapeute. Toujours passionnée par l’art et l’être humain de manière générale, étant plus dans l’écoute que dans le verbal, la danse est une de ses passions depuis toute petite. Elle commence la danse classique à 4 ans. Et cela fait maintenant pratiquement plus de 30 ans qu’elle danse. Timide et réservée au départ la danse l’a aidée à gagner en confiance, à s’affirmer, puis elle est devenue une véritable passion qui continue de l’animer aujourd’hui ; tellement, qu’elle a souhaité faire converger sa passion et sa profession, en se spécialisant dans l’accompagnement des danseurs amateurs et professionnels. Pour travailler son oreille musicale, enfant, elle pratique le piano en parallèle. Elle retrouve également la grâce, l’élégance et les sensations d’élévation dans la pratique de l’équitation pendant quelques années. Elle retrouve dans le dressage : la discipline, les sensations de « danser » avec le cheval, la liberté et l’adrénaline au grand galop sur les plages normandes.

Elle reprend activement la danse, après la naissance de sa fille, et découvre d’autres approches et techniques à travers des Masterclasses, notamment avec Waynes Byars (posture et mouvement conscientisés) et Roxana Barbacaru (danse de caractère). En arrivant sur Bordeaux elle intègre le centre de danse Aquitaine de Pascale Jaunet et Christophe Nicita, où elle a l’occasion de partager la scène du théâtre Femina avec les talentueuses compagnies de Francois Mauduit et Pascal Touzeau.

 

Sensible au bien-être des danseurs, elle s’étonne de constater le manque d’accompagnement mental dans les écoles et institutions de danse en France, contrairement aux pays anglo-saxons. Par sa double casquette, elle espère aujourd’hui pouvoir répondre aux demandes et attentes des danseurs amateurs et professionnels pour les accompagner au mieux dans leur épanouissement artistique.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode psycho-corporelle, créé par un neuropsychiatre dans les années 1960. Elle consiste à détendre le corps physiquement et musculairement, pour aider le mental à se relâcher et réveiller des capacités. Son objectif est d’harmoniser le corps et la tête, que l’un ne contrôle plus l’autre de manière négative. Grâce aux exercices de relaxation dynamique et de relaxation statique, on part de la détente du corps pour apaiser l’esprit. Les sportifs ont été les premiers à l’utiliser (lors des Jeux Olympiques d’Hiver en 1968 à Grenoble), ainsi que les pilotes et les militaires. Elle permet alors au danseur de développer son potentiel, d’améliorer sa condition en cas de blessure et d’amplifier son bien-être. En favorisant l’émergence des ressentis, nous sommes alors plus à l’écoute de nous-mêmes, ainsi nous gagnons en confiance et estime.

Comment ?

Grâce à seulement 3 outils simples et naturels, dont nous disposons tous :

  • La respiration controlée

  • La détente musculaire

  • La visualisation mentale

 

La respiration

La respiration controlée est issue des tech- niques de l’Orient et notamment du Yoga. Elle désamorce les émotions négatives. Les trois respirations : abdominale, thoracique et complète permettent au danseur de prendre conscience du mouvement de sa respiration dans tout son corps. La performance physique demandée au danseur est intense, les différents exercices respiratoires permettent de :

  • bien se relaxer physiquement et mentalement,

  • faciliter le contrôle des émotions (par exemple : expirer la colère d’un concours raté, souffler la peur avant une entrée en scène, inspirer la sérénité avant une audition…),

  • oxygéner davantage le cerveau et les muscles,

  • donner plus de légèreté et de souplesse au mouvement,

  • favoriser la concentration,

  • faciliter le lâcher-prise,

  • chasser la fatigue et améliorer la récupération (lors d!une journée de répétitions, une représentation, une variation ou entre deux tableaux à l’occasion d’un spectacle).

     

L’objectif du sportif est d’atteindre un niveau optimal d’activation (un équilibre entre le niveau de stress et de performance). En grandissant, avec le « stress du quotidien », la plupart d’entre nous avons oublié de respirer normalement avec le ventre, un mécanisme pourtant naturel et inné que nous faisions tous parfaitement quand nous étions bébés.

La détente musculaire

Elle est issue de la méthode de la relaxation progressive du psychiatre américain Edmund Jacobson, qui consiste à effectuer des contractions et relâchements des muscles, souvent tendus nerveusement, pour diminuer les tensions causées par le stress (cervicales, épaules, thorax, ventre), les sensations de douleurs et amplifier les sensations de détente. Les exercices se réalisent, debout ou assis, grâce à des mouvements doux, associés à la respiration, effectués en pleine conscience, en utilisant des images positives et ou des mouvements de la chorégraphie. Cette technique permet au danseur de mieux visualiser le mouvement mentalement, prendre conscience des tensions musculaires pour mieux les relâcher et détendre ce corps si souvent poussé à l’extrême.

La visualisation mentale

Enfin la suggestion mentale est inspirée des techniques de l’occident (Hypnose et méthode Couet). À travers une image ressource, un mot, un souvenir passé ou une situation à venir, nous réactivons des sensations déjà connues antérieurement, pour les activer « ici et maintenant ». De plus, apprendre une chorégraphie en la répétant plusieurs fois nécessite beaucoup d’efforts physiques ; ainsi la reproduire mentalement permet de ménager le corps et de synchroniser au mieux la musique avec le mouvement. La visualisation permet également de renforcer l’ancrage au sol, la verticalité, les appuis (repousser les talons dans le sol, travailler son plié pour mieux s’élancer) afin d’améliorer son équilibre, ses sauts et atteindre les sensations de légèreté et de liberté tant recherchées en danse. Grâce à la préparation mentale, la sophrologie aide le cerveau à se conditionner pour le jour J, en se projetant et en visualisant positivement la performance sur scène ou en concours ou un événement précis ; ainsi le danseur se débarrasse de ses pensées négatives, gagne en sérénité et confiance . La visualisation fait appel à tous les sens, elle permet par exemple de développer la mémoire, stimuler la concentration, installer une meilleure connaissance du schéma corporel, booster la confiance en soi… La sophrologie se veut une méthode douce, naturelle et donc très efficace. Grâce à la détente du corps, nous sommes dans un état de conscience modifié (que nous savons tous faire naturellement lorsque nous rêvons dans le train en regardant le paysage défiler devant la fenêtre, quand nous lisons la même phrase d’une page d’un livre depuis quelques minutes, quand nous sommes à « deux doigts » de nous endormir, ou quand on est juste dans le « flow »…) ; dans cet état nous sommes alors libérés de nos filtres et de nos sens qui nous relient au monde extérieur, ceux qui viennent conditionner nos pensées, pour pouvoir nous concentrer au mieux sur nos ressentis physiques, mentaux, émotionnels de l’instant présent. On ne pense plus au passé ni au futur, on se concentre juste sur ce qui se passe là tout de suite. La sophrologie est une expérience vivante, qui repose sur les principes de l’adaptabilité (chaque séance et exercice est personnalité), l’intégration du schéma corporel, le réalité objective et l’action positive, favorisant l’entrainement et l’autonomie. Comme la souplesse, l’en dehors, ou la mémoire, l’écoute de soi est un peu comme un « muscle mentale » qu’il faut entrainer quotidiennement.

La préparation mentale, dans le monde de la danse, un sujet encore tabou ?

Le bien-être mental des danseurs, et si on en parlait ? Alors que la pratique de la préparation mentale commence à se développer auprès des sportifs de haut-niveau, qu’en est-il de la danse? Les danseurs / artistes ne sont-ils pas, eux aussi, des athlètes de haut-niveau ? Tandis que les pays anglo-saxons semblent s’intéresser davantage à l’intégration de la préparation mentale dans la préparation physique et technique dès le début de l’accompagnement des athlètes et des artistes, il est dommage de constater que dans les approches « latine », les sportifs et artistes vont voir un préparateur mental quand ils ne vont pas bien. Il ne s’agit pourtant pas de démarche thérapeutique ni psychologique. La préparation mentale est le développement des habilités mentales et cognitives qui vise à favoriser la performance et le plaisir de pratiquer son sport / son art. La danse est une discipline exigeante qui demande une bonne connaissance de soi. Le danseur est constamment à la recherche du geste et du ressenti parfaits, afin de révéler le meilleur de lui-même. La préparation mentale dans ce cadre lui permet d’être bien préparé à la scène et de maîtriser sa performance.

Il s’agit de travailler en effet :

  • la gestion des émotions (stress, peur, trac avant concours, entrée en scène… colère et frustration après un arrêt de longue durée ou un échec…),

  • L’optimisation de la respiration et de la récupération pour gagner en énergie, vitalité et lutter contre la fatigue,

  • La stimulation des capacités cognitives (concentration, mémorisation, recentrage, cohésion),

  • Le développement personnel (confiance, estime, motivation, ancrage, adoption de routines pour se mettre en confiance, accepter le regard du public sur soi…).

 

Pourquoi la Sophrologie est-elle l’alliée indispensable pour le danseur ?

Même si les émotions sont utiles aux danseurs, dans la reproduction du mouvement et l’influence de sa sensibilité artistique, la sophrologie va l’aider à mieux les gérer et les contrôler. Le stress, l’anxiété, la frustration et les douleurs font partie du quotidien des danseurs, cherchant sans cesse à évoluer dans leur art. La méthode l’accompagnera alors dans son quotidien au cours des périodes de répétitions, auditions, représentations, récupération après un arrêt, une blessure, des tournées, voir même de préparation à la reconversion en fin de carrière. Elle contribue à développer le travail de l’artistique (incarner un rôle, un personnage), à trouver l’harmonie entre la vie professionnelle, artistique et personnelle, et accompagne le quotidien de chacun (troubles du sommeil, de l’alimentation, arrêt du tabac, périnatalité et parentalité…).

En outre, actuellement, la vie des danseurs se trouve bouleversée, touchée de plein fouet par la crise sanitaire. Elle laisse place à la frustration, au vide, à la colère, au doute, à l’obscurité voir à la douleur. Il est alors justement temps de prendre soin de son bien-être mental pour garder le cap, booster sa motivation, renforcer son optimisme et ne pas se laisser envahir par des pensées bloquantes. Pour tout simplement rester animé par son art et continuer de briller intérieurement, avant de retrouver chaussons, parquet, Harlequin, scène et un public aux yeux chargés d’étoiles et d’impatience.

La sophrologie se vit et se ressent, tentez l’expérience.

Keep Breathing & Dance !"

Retrouvez l'intégralité des tenues, pointes et sneakers portées en photo chez Balletto Dance Shop en boutique à Bordeaux ou sur le webshop !

8F8F9594-1E34-48B6-AA75-7F3B0850C9B6_edi
A4F681BF-1088-44D7-BC5E-B40FA2FDF8A9_edi
56AEA901-25B7-47FE-A5F3-B162090919B7_edi
BELLATO_LOGO_ADRESSE.png
E1EC66AF-BE1F-46F0-B3F8-8F4928D625CD_edi