Hyper stimulés et sans cesse sollicités, les enfants sont de plus en plus nombreux à être stressés, anxieux, dispersés. 

Dès lors que je suis devenue maman, j'ai pris conscience, qu'en tant que parents, il était nécessaire de leur donner les outils indispensables pour bien respirer et bien vivre le présent. 

À cet effet la sophrologie, à partir de 4 ans, leur permet de réapprendre à faire des pauses, des arrêts sur image, pour se reconnecter à leurs besoins et les rassurer sur leurs nombreuses capacités...

 

La respiration :

Les différentes exercices respiratoires permettent de prendre conscience du mouvement de sa respiration, de détecter, maitriser et chasser les émotions négatives (la tristesse par exemple suite à des changements ou des complexes, la colère liée par exemple aux caprices, la peur et les angoisses telles que la peur du noir, la timidité...), se concentrer en oxygénant le cerveau, se détendre physiquement et mentalement, chasser la fatigue,  faciliter le lâcher-prise etc.

La détente musculaire :

Les mouvements doux, associés à la respiration, sont effectués en pleine conscience, en utilisant des images positives.

Cette technique permet aux enfants de mieux prendre conscience de son schéma corporel, accepter son corps, développer sa motricité, favoriser le sommeil, activer l'énergie... 

La visualisation :

La visualisation positive fait appel à tous les sens, elle permet par exemple de stimuler les capacités de concentration, mémorisation, confiance en soi, communication, adaptation. Elle stimule les capacités sensorielles pour renforcer l'adresse et prépare mentalement le cerveau à un évènement telle qu'une compétition, un examen, une intervention médicale...

Des protocoles adaptés peuvent également être proposés aux enfants pour faire face à la maladie, accepter les traitements médicaux, gérer le découragement...

 

Les enfants sont d'excellents candidats à l'hypnose.

Grâce à leur imagination débordante, elle permet à l'enfant de lever les blocages émotionnels tels que les peurs, les phobies, l'anxiété, la  tristesse ou une perturbation de l'humeur suite à un évènement de vie (deuil, séparation, divorce des parents, déménagement, etc), faire face aux difficultés d'adaptation scolaire, la timidité, les douleurs récurrentes (maux de ventre, etc) ou induites par un soin (vaccin, soins dentaires ou soins à l'hôpital par exemple)...

L'auto-hypnose et l' ancrage sont des clés précieuses dont l'enfant dispose à n'importe quel moment de la journée pour gérer son stress, retrouver rapidement un état de sérénité et de confiance, un peu comme s'il lui était possible de créer sa propre bulle de protection ou enfiler une armure de "super héros". 

L'accompagnement des enfants